Hommage aux "Poilus"


Denis , petit-fils de Jean-Pierre Gibert ancien combattant de la grande guerre, plus connu par son célèbre surnom de « Perdigal », a eu l’idée de célébrer de façon originale le centième anniversaire d’un épisode peu connu de la campagne des Dardanelles où avait été envoyé son grand-père.

D’après des photographies d’époque il a fait peindre sur son immense camion semi-remorque des fresques relatant des scènes de cette guerre sur lesquelles figurent en bonne place son grand-père ainsi qu’un autre ancien du Beyrac, Ernest Maurin également ancien combattant.

La mission du « Corps expéditionnaire d’Orient » commandé par le général Franchet d’Esperey était de pacifier les Balkans, mais nos alliés Britanniques et Russes n’étaient pas toujours d’accord sur le rôle que cette armée devait assumer.

Les tergiversations l’empêchant d’agir provoqua un enlisement qui se traduisit par de très nombreuses victimes dues aux combats, mais aussi à une terrible épidémie de « grippe espagnole ». En septembre 1918, une offensive décisive de la cavalerie, le dernier engagement de l’histoire de cette arme, aboutit à la capitulation de l’armée germano-bulgare.

L’initiative singulière de ce jeune est à saluer car les souvenirs s’estompent et il est rare qu’un tel hommage soit rendu à ces anciens poilus qui étaient de jeunes hommes lorsque leur vie a basculé dans l’horreur de la guerre.

Raymond Diet

 (ZOOM, cliquez sur une photo)