Attila de G. Verdi depuis la Scala de Milan

Ouverture de la saison lyrique depuis la Scala de Milan : avec Ildar Abdrazakov dans le rôle-titre, Riccardo Chailly dirige le puissant opéra de Verdi, "Attila", qui a connu un immense succès à sa création, en 1846, en écho à celui de "Nabucco", quatre ans plus tôt.

Au Ve siècle, la ville d’Aquilée, près de Rome, est mise à sac par le terrible Attila et ses Huns. Odabella, fille du chef de la cité, a échappé au massacre de toute sa famille et tient tête au barbare. Impressionné par sa beauté et son courage, celui-ci lui demande sa main. Mais la jeune femme n’a qu’un désir : assouvir sa vengeance. Pendant ce temps, son amoureux Foresto parvient avec d'autres survivants de la ville sur la lagune de la future Venise…



Saint-Ambroise au balcon

C’est le neuvième opéra de Verdi (il en a composé trente-six au total) qu'a choisi la Scala pour sa prestigieuse soirée d'ouverture de saison, laquelle a lieu chaque année le 7 décembre, jour de la Saint-Ambroise, patron de Milan.

Entrelaçant le destin collectif des Romains et le sentiment amoureux, exaltant les valeurs politiques du futur Risorgimento chères au compositeur, Attila a connu à sa création, en 1846, un immense succès, en écho à celui de Nabucco, quatre ans plus tôt. Grand verdien devant l'Éternel, Riccardo Chailly, qui assure depuis 2015 la direction musicale de la Scala, y dirige le Russe Ildar Abdrazakov, star montante des scènes lyriques, qui imposera sa basse vibrante et veloutée dans le rôle-titre.


Avec :

  • Fabio Sartori (Foresto)
  • Ildar Abdrazakov (Attila)
  • Saioa Hernandez (Odabella)
  • Simone Piazzola (Ezio)
  • Gianluca Buratto (Leone)
  • Francesco Pittari (Uldino)

 Sources : ArteConcert